Adjectif démonstratif

L'adjectif démonstratif se place toujours avant le nom et comme tous les adjectifs, il ne s'accorde ni en genre (car le persan ne connaît pas du genre) ni en nombre avec le nom qu'il qualifie. À propos de nombre, le nom au pluriel, par exemple «livres», indique que le démonstratif se rapporte à plus d'un «livre» :

SingulierPluriel
in ketâb — ce livre-ciin ketâbhâ — ces livres-ci (litt. ce livres-ci)
ân ketâb — ce livre-làân ketâbhâ — ces livres-là (litt. ce livres-là)
in dar — cette porte-ciin darhâ — ces portes-ci (litt. ce portes-ci)
ân dar — cette porte-làân darhâ — ces portes-là (litt. ce portes-là)

Formes composés

Ces démonstratifs simples se combinent à diverses mots et forment des démonstratifs composés. Par exemple :

motforme prochaineforme lointaine
ham (même)hamin — ce/cette/ces…-ci mêmehamân — ce/cette/ces…-là même
chon (comme)chonin — tel(lle)(s)chonân — tel(lle)(s)

REMARQUE L'opposition entre les démonstratifs prochains et les démonstratifs lointains est très marquée ; elle est beaucoup plus nette qu'en français où les démonstratifs lointains (par EX. celui-là, ce…-là) a beaucoup perdu de sa valeur de démonstratif de l'objet lointain.

Exemples