Pronom personnel

En persan, les pronoms personnels ont deux formes : libre et liée.

Les pronoms personnels libres

Les pronoms personnels libres ont à la fois la fonction des pronoms sujets et les pronoms toniques du français :

SingulierPluriel
manje ; moinous
totu ; toishomâvous
u
il, elle ; luiishânils, elles ; eux

Genre

Le persan n'a pas de distinction de genre. Les mêmes formes sont utilisées pour «il(s)» et «elle(s)».

Politesse

En persan, la forme du pluriel s'utilise comme la forme de politesse pour celle du singulier :

Formes étendues

Les pronoms démonstratifs s'utilisent comme pronoms personnels pour la troisième personne. «ânhâ» a totalement remplacé «ishân» pour le sens «ils/elles» et «ishân» ne s'utilise que comme la forme de politesse pour «u». Dans la langue parlée, «ân» a aussi remplacé «u» mais dans la langue écrite, «u» s'utilise pour un humain et «ân» s'emploie pour un non humain (les choses, les plantes, les animaux). Alors, en termes de l'usage, les pronoms personnels sont:

SingulierPluriel
manjenous
totushomâvous
u
ân
il, elle (humain)
il, elle (non humain)
ânhâ
ishân
ils, elles
il, elle (forme de politesse)

Les autres pronoms démonstratifs s'emploient aussi comme pronom personnel:

Les pronoms personnels liés

Les pronoms personnels liés sont toujours utilisés après un autre mot. Ils n'ont pas d'équivalent en français :

SingulierPluriel
amemân
atetân
asheshân

Selon le mot avec lequel ils sont utilisés, ils prennent des fonctions différentes :